L’équipe pédagogique

Keyvane Alinaghi
Artiste, designer interactif, musicien (Lille)
Après une formation en informatique et réseaux, il s’intéresse plus spécifiquement à la création d’images par ordinateur et à la composition de musique électroacoustique. Il développe des installations interactives traitant le son et l’image en temps réel, et réalise des interfaces ergonomiques de contrôle pour le traitement sonore lors de performances live. Après un post-diplôme en cycle de recherche à l’ENSAD Paris, il participe en 2009, en tant qu’ingénieur d’étude, au projet «Praticable» de l’Agence Nationale de la Recherche. En parallèle de son enseignement du code créatif, il diffuse régulièrement ses pièces et ses performances à l’international, toutes basées sur une problématique de lecture, de lisibilité du dispositif interactif.
http://keyvane.fr

Christine Bouvier
Plasticienne (Jouy-le-Moutier)
Diplômée de l’École supérieure des beaux-arts de Paris (1986). Depuis une quinzaine d’années, elle met en relation photographie, gravure et dessin dans un travail sur le paysage dont l’eau est un élément constitutif. Son travail interroge les notions de temps, de mémoire et d’image. Son travail est présenté en France et à l’étranger, notamment : Musée d’art et d’histoire Louis Senlecq (L’IsleAdam), Scène nationale du Théâtre des Louvrais (Pontoise), Maison du docteur Gachet (Auvers-surOise), Biennales internationales d’estampes, Résidence et Colloque Melancholia (Université du Quebec à Trois Rivières), Outotsu (Cité internationale des arts et Metropolitan Museum de Tokyo), Museum of Art (Gwangju, Corée), Chiavi et Tainan University (Taiwan)… Elle aime accompagner les étudiant·es dans un travail de la matière. Ses ateliers sont des lieux d’apprentissage basés sur le partage des expériences. Dessiner et graver établissent un rapport étroit entre le geste et la construction d’une pensée.
https://christine-bouvier.com

David Braillon
Graphiste, designer indépendant (Cambrai)
Diplômé de l’École Supérieure d’Art et de Design d’Amiens, il enseigne le design graphique et la typographie. Il a travaillé plusieurs années avec des institutions culturelles, comme La Cité Internationale de la Dentelle de Calais, l’Historial de la Grande Guerre de Péronne ou le service du patrimoine de Cambrai pour lesquelles il a réalisé des scénographies et les communications visuelles d’expositions. Au travers de ces commandes, il réalise le passage de l’énonciation du concept à la réalisation d’un projet, de manière créative, tout en répondant à un cahier des charges précis. Son fort intérêt pour la technique lui permet d’encadrer des ateliers insolites de fabrication (objets, matériaux, espaces).
http://d.braillon.free.fr

Catherine Chevalier
Critique d’art et éditrice, directrice de collection pour Les presses du réel (Paris)
Après une thèse de doctorat en sciences de l’information et de la communication, elle devient cofondatrice et éditrice en chef de la revue May. Elle a publié dans les revues Texte zur Kunst, Parkett, Revue 04, May et des catalogues monographiques d’artistes (Heimo Zobernig, Michael Krebber, Wade Guyton, Jana Euler, Stephen Willats, Bea Schlingelhoff…). Co-directrice d’une anthologie de la revue Texte zur Kunst (1990-98) (les presses du réel, 2010), elle mène actuellement une recherche sur les écrits d’artistes de la scène de Cologne et leur influence sur la critique d’art américaine. Professeure invitée au work.master de la HEAD Genève de 2012 à 2018, séjour de recherche à Columbia University de 2017 à 2019.
www.mayrevue.com

Romain Descours
Vidéaste (Lille)
Il numérise ses premières images et les enregistre sur un disque zip à l’École Supérieure d’Art et Design de Saint-Étienne en 1998. Cette même année, il utilise pour la première fois les fonctions d’enregistrement d’un caméscope. Attentif aux potentiels d’écriture poétique issus des médias que nous utilisons, il fabrique volontiers ses propres optiques pour capturer et collecter des images et des sons là où il a l’occasion d’aller. Il envisage la vidéo comme un matériau propice à l’élaboration de formes d’écritures en mouvement qu’il nomme des cinépoésies. Il est aussi auteur de plusieurs courts métrages d’animation, de carnets de voyages et autres films déambulatoires. Depuis une dizaine d’années, il accompagne des étudiant·es dans l’élaboration d’objets filmiques, photographiques et performatifs à l’École Supérieure d’Art de Cambrai.
https://romaindescours.net

Gilles Dupuis
Graphiste (Cambrai)
Il a eu envie de faire du design graphique en découvrant les affiches de Roman Cieslewicz et de Grapus lors de ses études en art. Depuis, il travaille essentiellement pour le secteur culturel. Il crée régulièrement des images, entre autres en réaction à l’actualité et dernièrement, il explore — avec appétit — une forme de collage numérique. Cette approche lui permet de développer son vocabulaire plastique et d’expérimenter de nouvelles narrations. Le partage et la transmission du graphisme l’intéressent particulièrement. C’est d’ailleurs ce qu’il transmet quotidiennement à des étudiants en école d’art depuis une quinzaine d’années à travers des formats pédagogiques co-construits et renouvelés.
www.gillesdupuis.fr

Tomek Jarolim
Plasticien, designer d’interaction (Paris)
Depuis ses apprentissages en écoles d’art (ESA Aix-en-Provence, SAIC Chicago, ENSAD Paris) jusqu’aux expériences professionnelles et collectives du studio Orbe où il est actuellement DA et designer d’interaction, ses projets s’articulent autour d’une création numérique minimaliste, du creative coding et de l’immersion. En s’appropriant des dispositifs numériques pour ordinateurs, tablettes, smartphones, projections, lumières interactives ou liseuses, il a développé sa pratique autour des capacités de la machine à générer des formes qui invitent à éprouver une expérience sensible. Ses collaborations en France et à l’étranger lui ont permis de s’impliquer toujours d’avantage pour questionner l’écran et ses pixels à l’aide du développement informatique — que celui-ci soit bricolé ou maîtrisé. Sa pratique artistique l’amène aussi à étudier l’édition et la publication (tirages d’art, books, livres d’artiste) pour des formes éphémères (installations immersives et lumières), ceci, à travers des processus traditionnels (Suite Adobe et impression) ou multisupport (web to print, web app, application, site internet).
www.tomek.fr

Stéphanie Mahieu
Docteure en anthropologie sociale (EHESS Paris 2003), conservatrice du patrimoine (INP 2013) et polyglotte (Bruxelles)
Elle a travaillé et enseigné dans une dizaine de pays européens. Ses recherches portent sur la recomposition du paysage religieux en Europe du Sud-Est (Bulgarie, Hongrie, Roumanie) et sur les collections d’archives photographiques en exYougoslavie. Elle a été responsable du service des expositions au Musée Albert Kahn et responsable des collections ethnologiques au Musée de l’Histoire de l’Immigration à Paris. Elle compte parmi ses publications l’ouvrage codirigé avec Vlad Naumescu en 2009, Churches In-Between. The Greek Catholic Churches in Postsocialist Europe, publié chez LIT (Berlin), et plus récemment, le chapitre «L’histoire des “filles de Smilievo”. Regards muséaux successifs sur une plaque autochrome», dans le catalogue raisonné Les Archives de la Planète (Liénart 2019).

Thibaut Robin
Designer graphique indépendant (Paris)
Après un Diplôme Supérieur d’Arts Appliqués, il collabore avec Sacha Léopold sur des premières commandes, puis intègre pour quelques années l’Atelier de Création Graphique chez Pierre Bernard. En 2014, il cofonde avec Jérémy-Muratet Decker le label de musique électronique Slurp Records dont il assure les VJ sets et en partie la direction artistique. Son travail de commande, essentiellement éditorial dans le secteur culturel, est nourri par une recherche transversale, incluant dessin, dessin de caractères typographiques, vidéo, 3D et workshops.
https://thibautrobin.com

Mathias Schweizer
Graphiste (Paris)
Son travail graphique navigue constamment entre de multiples moyens d’expressions pour établir des liens entre ses pratiques de la vidéo, de la conception typographique, de l’image et de la musique notamment. Il collabore avec les Rencontres Chorégraphiques Internationales de Seine-SaintDenis, le Credac d’Ivry-sur-Seine, le Frac des Pays de la Loire et les Galeries Lafayette pour le projet Antidote. Son travail fait l’objet de plusieurs publications et articles de presse (l’Hebdo, Bolero, en Suisse/Étapes graphiques en France/IDEA au Japon, etc.)
www.weizer.ch

Bruno Souêtre
Graphiste (Cambrai).
Diplômé de l’Institut d’Arts Visuels à Orléans, il démarre son travail de commandes en graphisme dans le domaine culturel et institutionnel. Il produit des affiches pour des événements culturels, développe l’identité visuelle de la Médiathèque de Roubaix de 2001 à 2014, puis celle du Labo de Cambrai, réalise des illustrations pour la revue d’architecture suisse Tracés… Depuis plusieurs années, il intervient en étroite complicité avec le scénographe Éric Verrier sur des projets muséographiques qui leur permettent de développer une écriture aussi bien spatiale que graphique.
http://brunosouetre.net

Caroline Tron-Carroz
Docteure en histoire de l’art contemporain (Valenciennes/Paris)
Elle est également chercheuse associée à l’InTRu (Interactions, transferts et ruptures artistiques et culturels) à l’université François-Rabelais de Tours et membre du comité de rédaction d’exPosition, une revue scientifique francophone qui interroge les enjeux propres à la mise en exposition des œuvres et objets d’art. Ses publications traitent de l’objet télévision et des expérimentations électroniques dans le champ de l’art, notamment: La boîte télévisuelle. Le poste de télévision et les artistes (Ina, 2018). Ses recherches actuelles portent sur les connexions entre les arts analogiques et numériques dans la création contemporaine
http://www.revue-exposition.com

Fred Vaësen
Plasticien (Paris)
Diplômé de l’École supérieure d’art de Dunkerque (1991), sa pratique de l’art associe l’expérience réelle du nomadisme à différentes formes d’expressions plastiques telles que la vidéo, la photographie ou l’installation. Sa grammaire de base explore les questions liées à l’habitat primitif, l’imagerie érotique et la technologie du déplacement. Il a notamment exposé à Marseille (Vidéochroniques), Lausanne (Musée Cantonal), Barcelone (Galerie La Rosa Del Vietnam) ou Berlin (Galerie Mars). Il collabore et intervient régulièrement dans l’univers du cirque (La Compagnie Foraine Larue, le Cirque Électrique). Ses œuvres ont été acquises par le Fnac, des Frac, la ville de Paris, des musées des beaux-arts ainsi que des collections privées.
www.klang.fr/frederic-vaesen-work

Agnès Villette
Photographe, journaliste, chercheuse PhD Winchester School of Art (en transit)
Sa formation initiale est en littérature comparée, pour laquelle elle détient un Master et une agrégation de lettres modernes. En Grande Bretagne, elle a enseigné dans plusieurs universités (Londres, Winchester ou Glasgow), ainsi qu’au Lycée français de Londres. En tant que journaliste indépendante, elle contribue à plusieurs revues dont Citizen K, Dust, Wedemain. Après un Master en Art & Photography au London College of Communication (UAL), elle poursuit un PhD à la Winchester School of Art (University of Southampton, UK). En parallèle à sa recherche doctorale, elle travaille sur trois longs projets croisant photographie et littérature: Beta Bunker interrogeant l’héritage des bunkers de la guerre froide, L’Etranger de l’Espèce, un travail sur les insectes invasifs, abordés à partir de l’entomologie, des humanités environnementales et des Animal Studies ; enfin, Landemer, un roman de non-fiction sur un meurtre non élucidé pendant la guerre froide à Cherbourg. Elle enseigne la photographie et la culture visuelle.
www.agnesvillette.com

Mark Webster
Designer numérique (Amiens)
Autodidacte d’une pratique artistique en pleine émergence, le « computational design », il s’intéresse principalement à la conception et la fabrication d’outils personnels dans la création grâce au médium du code informatique. Il travaille sur des projets de recherches artistiques et graphiques et intervient régulièrement dans le cadre d’ateliers et de conférences autour des thèmes liés aux nouveaux médias et au design génératif. Toujours sensible à la transmission d’un savoir-faire, l’enseignement est une partie importante de son travail. Il enseigne parallèlement à l’Ésad d’Amiens
https://mwebster.online
https://tools4rules.bitbucket.io