International (EN/FR)

Préambule

Sous l’égide de notre nouveau directeur, nous souhaitons développer activement les différents types de mobilités. En conséquence, nous ferons évoluer nos pratiques pour développer nos actions vers l’international. Certains de nos objectifs sont donc en cours de réalisation, nous mobilisons toute l’équipe pour les atteindre rapidement et de manière exemplaire.
Dans les années à venir, nous souhaitons développer la mobilité étudiante sur les 1er et 2e cycles, aussi bien à des fins d’études qu’à des fins de stage, mais aussi promouvoir la mobilité auprès de notre personnel. Pour cela, nous prévoyons de nous appuyer, entre autres, sur notre situation géographique centrale, au carrefour de l’Europe.

En développant sa dimension internationale, notre établissement est animé d’une double ambition. D’abord, permettre à des étudiants souhaitant s’internationaliser d’acquérir, pendant leur formation, la culture et les compétences nécessaires. Cela passe par la découverte de méthodes, techniques, supports susceptibles d’enrichir leur compétence professionnelle future dans un contexte interculturel. D’autre part permettre à nos enseignants et à notre personnel d’échanger avec les acteurs de l’environnement professionnel contemporain. Au fil du temps, nous souhaitons développer des relations privilégiées et des partenariats avec différents établissements en Europe aussi bien d’un point de vue académique que professionnel.

Définition des différentes mobilités

Il importe de distinguer la mobilité sortante (les étudiants qui partent à l’étranger, pour des stages ou des semestres d’études) de la mobilité entrante (les étudiants étrangers accueillis au sein de notre école).
Concernant la mobilité sortante, nous estimons que la préparation linguistique est essentielle pour la réussite de la mobilité. En conséquence, l’ESAC s’engage à :
• fixer le niveau de maîtrise de la langue sur base du CECRL, et les aider à se construire une culture spécifique à leur domaine, en langue étrangère.
• Nous estimons qu’il est nécessaire de justifier d’un niveau minimum requis de maitrise de la langue étrangère B1 sur la base du CECRL (cadre européen commun de référence pour les langues) pour les étudiants sortants en cycle 1, et d’un niveau B2 du CECRL pour les étudiants sortants en cycle 2. Cela est valable notamment pour la compréhension et l’expression orales.
• organiser une préparation linguistique au cours du semestre précédent la période de mobilité en faisant appel au professeur d’anglais, à l’autoformation, et à l’organisation d’ateliers en anglais.
• Développer la discussion autour de la culture du pays d’accueil, grâce à des séances d’information, des réunions avec des étudiants ayant vécu la même expérience précédemment.
• Encourager les étudiants qui le souhaitent à passer des tests internationaux de langue (type TOEIC, TOEFL ou IELTS) et les aider dans leur préparation.

Concernant la mobilité entrante, puisque les cours sont dispensés en français, l’école s’engage à :
• Vérifier le niveau minimum de maîtrise de langue B1+ • aider les étudiants entrants à s’intégrer et à partager leur culture avec les étudiants de l’ESAC

Organisation pratique des mobilités

Pour partir en échange (études ou stage), chaque étudiant est soumis à une évaluation linguistique avant son départ. Lors de son séjour, il est encouragé à s’inscrire aux cours de langues proposés par l’établissement partenaire. À son retour, l’étudiant sera soumis à un test d’acquisition (pour l’anglais).

Pour les mobilités sortantes, l’ESAC s’engage à :
• à faciliter la recherche de la structure d’accueil en s’appuyant sur différents réseaux existants
• à encadrer les démarches administratives pour les échanges entre les facultés et/ou pour les contacts avec les entreprises dans le cadre des stages.

Pour les mobilités entrantes, l’établissement
• peut faciliter l’arrivée en aiguillant l’étudiant entrant en matière de logement, praxis quotidienne (banque, téléphone, restauration).
• Peut recevoir individuellement les étudiants qui rencontrent des difficultés.

Lors des mobilités sortantes, le responsable ERAMUS (à Cambrai) est chargé de garder un contact régulier avec les étudiants, et peut par exemple les encourager à tenir un blog de leur séjour.

Dans le cadre des mobilités de stage, un enseignant de l’établissement de Cambrai sera chargé d’évaluer les missions confiées aux étudiants sortants.

Au retour de mobilité (études ou stage), l’école s’engage à :
• organiser différentes communications pour mettre en valeur les actions réalisées (par les étudiants ou les personnels) auprès de tous : à travers le site internet de l’école, par publication interne ou affichage dans les locaux.
• évaluer la période réalisée à l’étranger sous forme de rapports de stage le cas échéant

Mobilité des personnels

L’objectif avec cette nouvelle charte est de développer la mobilité des personnels : formation individuelle, échange entre enseignants et formateurs, recherche de partenariats.
L’établissement vise, à terme, à développer des partenariats avec des établissements ou des entreprises en Europe pour améliorer la qualité des enseignements et conforter les liens entre formation et monde professionnel.

L’établissement sera fermé du 25 juillet au 25 août 2014.
Les sessions d’admission en première année ainsi que les commissions d’équivalences se dérouleront sur le nouveau site de l’école, le jeudi 11 septembre 2014 —130, Allée Saint Roch; 59400 Cambrai; France—.
Si vous désirez vous inscrire, vous pouvez télécharger le fichier pdf joint à ce lien. Ce formulaire est à nous adresser par voie postale au —7, rue du Paon— avant le 5 septembre 2014.

[Télécharger la charte ERASMUS]
logo_eu